bandeau du haut races-de-chat

Le chat Burmese

 

chat de race Burmese

Chat Burmese

 

logo Races-de-chat
 

  • Histoire du chat Burmese

Lorigine de la race Burmese est similaire à celle des chats Siamois qui ont été importés du Sud-EsT de l’Asie par des Américains et des Européens, alors expatriés très loin de chez eux fin XIXe, début XXe siècle.

Au départ, une chatte prénommée Wong-Mau de race Tonkinois fut ramenée à San Francisco en 1930 par le Major Joseph Thomson, alors médecin à Bangkok en Thaïlande. Il la trouva abandonnée dans les rues de Rangoon, capitale de la Birmanie. Il a alors croisé cette chatte avec un chat Siamois importé de Thaïlande.

De cette union, naquirent 4 chatons dont 2 Siamois et 2 Tonkinois. Par la suite, il croisa un des chatons Tonkinois avec sa mère, Wong Mau. C’est le résultat de cette union qui est à l’origine de la nouvelle race, le Burmèse. Les chatons obtenus étaient différents à la fois des Tonkinois et des Siamois.

Des chats Siamois de même allure furent importés pour les croiser avec les chatons Burmèse obtenus précédemment afin d’éviter la consanguinité. Plusieurs éleveurs prirent le relais afin d’affiner le standard de la race.

Aux Etats-Unis, les éleveurs de chats Burmese n’admettent qu’une couleur pour ces chats, le Seal Sepia (ou Zibeline ou sable en français). En 1936, le premier club de Burmèse fut fondé et cette même année, la fédération féline américaine, la CFA, homologua la race.

En Angleterre, il faut attendre 1947 pour que les premiers Burmèse touchent le sol. Les anglais poursuivirent le programme d’élevage du Burmèse et créèrent de nouvelles couleurs dont le red, chocolate, lilas, etc…

D’ailleurs, les différences entre les Burmese Americain et Anglais sont telles que les deux races sont maintenant reconnues.

 

 

  • Caractéristiques physiques

Le chat Burmese a une taille et un poids moyen. Il pèse entre 5 et 6 kg pour les mâles et entre 4 à 4,5 kg pour les femelles. A noter que les chats Burmese Anglais sont moins lourds d’environ 1 kg que les Burmese Americain. L’Américain est plus lourd et compact que l’Européen. Il mesure entre 25 et 30 cm de la tête aux pieds.

La fourrure est composée de poils courts et fin et sa robe est de couleur Sépia. La fourrure du chat Burmèse est lustrée et satinée. Elle n’a quasiment pas de sous-poils.

Il y a 4 variété de couleur de base :

  • Zibeline (brown en GB et sable aux EU
  • Bleu (gris argent)
  • Chocolat (chocolate, champagne)
  • Lilas (gris pigeon, gris rosé pâle)

En Europe, d’autres variété plus récentes sont admises : red, crème, écaille de tortue.

Il a une tête triangulaire chez les Burmese Anglais alors qu’elle est plutôt ronde chez le Burmese Americain.

Les yeux sont grands, ronds et sont bien espacées l’un de l’autre. La couleur jaune doré est la plus appréciée. Pour toutes les couleurs, elles doivent être le plus intense et le plus brillant possible.

Les oreilles sont de taille moyenne et leurs bouts sont arrondis. Elles sont bien espacées à leur base et sont orientées vers l’avant de la tête. Elles sont recouvertes de poils courts et assez clairsemés à l’intérieur.

Les pattes ont une longueur moyenne. Les pieds dont de forme ronde et ont une taille également moyenne.

La queue est de longueur moyenne et son extrémité est arrondie.

 

 

  • Caractère du chat Burmese

C’est un animal très affectueux et il aime être en compagnie de son maître. Il est très social et très calme. Il adore jouer et va très bien s’entendre avec les autres chats et même avec les autres animaux.

C’est un chat assez bavard mais a une vois plus douce que le Siamois.

Le Burmese s’adapte à toutes les situations et semble comprendre parfaitement ce qu’il a droit de faire ou de ne pas faire. Ainsi, il est très rare que l’on doive le réprimander pour telle ou telle action.

Il aime les grands espaces. Il est donc conseillé d’avoir un grand jardin où il pourra jouer à sa guise. La vie en extérieur lui permettra de s’amuser à chasser et de partir à l’aventure. Il adore ramener des proies qu’il ramène à son propriétaire en guise de cadeau et de respect. Vivre en extérieur lui permettre de se dépenser, de gambader et de de sauter partout. Il est du genre ultra énergique !

Cependant, c’est un animal qui sait sans aucun problème se satisfaire de l’environnement qu’il côtoie. Ainsi, il sera tirer avantage d’une vie en apparemment en intérieur.

Pour simplifier, ce matou n’a peur de rien ! Il peut même se révéler espiègle. Cela ne l’empêche pas de constamment demander de l’attention.

Le chat Burmese est un matou qui ne miaule que très peu. En deux mots, il sera toujours du côté de son maître et sera de son côté. Il a son caractère mais sait reconnaître l’humain qui prend soin de lui et ne le trahira pas.

 

 

  • Entretien

Ce félin n’a pas ou peu de sous-poils ce qui rend son entretien plus facile. Un brossage avec une brosse douce ou une peau de chamois est conseillé de temps en temps.

Il a un grand appétit et adore le poisson frais.

Le chat Burmese a une très bonne espérance de de l’ordre de 15 à 16 ans. Que ce soit les Burmese Américains et Anglais, aucun d’eux ne se sont touchés par des maladies héréditaires et génétiques. Ce félin a une santé de fer qui n’a aucune prédisposition à développer une maladie spécifique.