bandeau du haut races-de-chat

La toilette du chat

La toilette du chat

logo Races-de-chat

 

Comme chacun sait, le chat est un animal propre. Il passe environ 2 à 3 heures à faire sa toilette dans une journée. Étant actif 8 heures par jour, le toilettage occupe un tiers de son temps. A titre de comparaison, il passe 1 heure par jour à jouer, chasser et également 1 heure à manger et faire ses besoins. S’il passe autant de temps à se lécher aussi méticuleusement, ce n’est pas uniquement une question de propreté.

D’ailleurs, la toilette est un signe de bonne santé et, si vous vous apercevez que votre animal se néglige et ne fait plus sa toilette, il est important de consulter un vétérinaire. En effet, cela peut être lié à une maladie ou à un trouble du comportement.

 

 

Toilettage : Entretien des poils du chat

 

L’avantage du chat est qu’il est très souple et il est capable d’accéder à toutes les zones de son corps en le séchant. Seul le cou peut échapper à sa petite langue râpeuse.

Le toilettage sert à l’entretien de sa fourrure et il fait très attention à être toujours coquet. En se léchant, le chat va éliminer toute la poussière qui s’accumule sur ses poils.

De plus, sa langue râpeuse permet d’enlever tous les poils morts. Le problème est qu’il les avale par la même occasion et il doit les régurgiter par la suite, sous forme de boules de poils.

Cela lui permet également d’éliminer les petits parasites pouvant s’accrocher dans sa fourrure. Malheureusement, cela ne l’aidera pas contre des puces ou des tiques.

De plus, sa langue a la capacité de démêler les nœuds qui se forment, d’autant plus s’il a une longue fourrure. Pour certaines races aux poils longs, l’intervention humaine est nécessaire pour l’aider à ôter les nœuds de sa fourrure. Une fois les poils démêlés, il peut les lisser, toujours en se léchant.

 

 

Toilettage : Santé du chat

 

En se léchant consciencieusement, les glandes cutanées du chat vont libérer du sébum. Ainsi, il va étaler le sébum sur toute la surface de sa fourrure afin de l’imperméabiliser. Autre avantage, cela permet de préserver la brillance ainsi que la souplesse de ses poils et de rajouter une couche protectrice cotre le froid. Le chat va extraire et ingérer de la vitamine D contenu dans ce sébum. Cette vitamine est utile pour la solidité des os et des dents.

Faire sa toilette relaxe le chat car il va sécréter de l’endorphine qui est une hormone apaisante. Les humains en sécrètent également. On pourrait comparer l’activité de la toilette, dans ce cas de figure, à de la méditation qui aidera l’animal à ne pas être trop stressé. C’est pourquoi, dans des situations anxiogènes, s’il ne peut pas sortir ou s’il a raté une proie par exemple, le chat aura tendance à se lécher pour se calmer.

Lorsque nous caressons notre matou, nous laissons notre odeur sur son pelage. Même si nous ne pouvons pas le sentir, le chat lui, le ressent et cela le gène. Il préfère largement avoir son odeur sur son corps plutôt que la nôtre, ce qui est tout à fait compréhensible. En lui faisant des papouilles, même s’il adore ça, on a tendance à le « décoiffer » dans un sens. Ainsi, à la première occasion, le chat se fera une petite séance toilettage pour tout remettre en ordre.

Lorsqu’il fait chaud, le chat fait sa toilette et laisse une couche de salive sur son pelage. Sous l’effet de la chaleur, la salive va sécher et s’évaporer emportant avec elle la chaleur de la peau. La salive va avoir un effet similaire à notre sueur et ce système lui permettra de se rafraîchir.

 

 

Les étapes de la toilette du chat

 

La toilette du chat est un véritable rituel qui suit un schéma bien ordonné :

  • Tête (il mouille ses pattes avants et s’en sert comme de « gant »)
  • Pattes avants
  • Epaules, ventre et flancs
  • Parties génitales
  • Pattes arrières
  • Queue (de la base à la pointe)

 

 

 

 

bandeau bas Races-de-chat

Submit a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *