Le chat Mandalay

 

race de chat Mandalay

chat Mandalay

 

logo Races-de-chat

 

  • Histoire du chat Mandalay

Le chat Mandalay est originaire de Nouvelle Zélande, pays proche de l’Australie sur le continent Océanie. Cette race est relativement récente et est née dans les années 1980.

Ce félin fut créé par deux éleveurs néo-zélandais qui croisèrent des chats Burmeses avec des chats domestiques d’aucunes races de l’île de la Nouvelle-Zélande. Ces derniers sont ce qu’on appelle communément des chats de gouttière. Les portées obtenues donnèrent des matous au physique globalement similaire à celui du Burmese mais à la robe plus foncée.

La race Mandalay est rare et n’est pas reconnue en dehors du continent Océanique. En effet, seules les fédérations félines ACF (Australian Cat Federation), NZCF (New Zealand Cat Fancy) et le CCCCA (Coordinating Cat Control Council of Australia) l’homologuent. Les autres associations beaucoup plus connues n’enregistrent pas le Mandalay. Il sera par exemple, extrêmement compliqué de vous procurer cette race en France.

 

 

  • Caractéristiques physiques

Le chat Mandalay a une silhouette de type semi-foreign. Le corps a une taille moyenne et est bien musclé. La poitrine est bien forte et a une forme arrondie. Le dos est bien droit. Il pèse entre 4 et 6 kg.

La fourrure est très courte avec des poils près du corps. Les poils sont fins et brillants. Il n’y a pratiquement pas de sous-poil. La robe peut être de toutes les couleurs du moment qu’elle soit unie (on parle de patron solide). Cependant, la plupart du temps, la robe du Mandalay est de couleur brun foncé ou noir.

La tête est de forme ovale. Les pommettes sont larges. Le nez a un stop bien marqué. Le menton est, lui aussi bien marqué.

Les yeux sont grands et brillants. Ils sont de couleur jaune ou orange. Ils sont légèrement positionnés de biais. Les yeux sont bien espacés l’un de l’autre.

Les oreilles ont une taille moyenne. Elles sont larges à leur base et leurs extrémités sont arrondies. Les oreilles sont légèrement inclinées vers l’avant du crâne lorqu’on regarde l’animal de profil.

Les pattes sont plutôt fines par rapport au corps. Celles de l’arrières sont beaucoup plus longues que celles de l’avant. Les pieds sont petits et ont une forme ovale.

La queue a une longueur moyenne. Elle est étroite à la base. Elle s’effile légèrement jusqu’à son extrémité qui est arrondie.

 

 

  • Caractère

Le chat Mandalay a récupéré la plupart des traits de caractère du Burmese dont il descend. Il est très doux et affectueux. C’est un animal toujours de bonne humeur. Il raffole des caresses.

Il est très à l’aise avec les enfants même si ceux-ci l’asticotent ou ont tendance à se trouver un peu trop brutal. En clair, le Mandalay n’est pas une race agressive.

Il s’entend également très bien avec les autres animaux de la maison et même avec les chiens. On peut le surprendre à dormir dans les bras de ses congénères. Il peut même partager sa gamelle.

Il faudra tout de même faire un peu attention lorsqu’il joue dehors car le chat Mandalay est très curieux. De ce fait, il est tenté de grimper et de sortir de son périmètre pour suivre ou chasser un animal par exemple. A la moindre occasion, il prendra la tangente, surtout si une fenêtre ou une porte sont mal fermées.

Le Mandalay préféra vivre dans une maison avec un jardin. Si votre matou ne peut pas sortir, il faudra investir dans des jouets et un arbre à chat pour qu’il puisse s’amuser et se dépenser.

 

 

  • Entretien du chat Mandalay

Le Mandalay a une santé robuste. Il a une très bonne immunité envers les maladies et autres infections. Il n’est pas sujet a une maladie spécifique, héréditaire, génétique ou autre.

De plus, il ne demande pas d’entretien particulier. Il faudra simplement le brosser de temps à autre et intensifier le brossage lors des périodes de mue afin d’enlever le maximum de poils morts. Le brossage permettra également de raviver la couleur e son pelage.