La surdité du chat

 

Symptômes de la surdité du chat :

La surdité peut être partielle ou totale et ne perçoit plus les sons.

 

Troubles comportementaux

Le chat ne se retourne pas lorsque son maître l’appelle. Il ne reconnait pas non plus les bruits caractéristiques des sachets de croquette que l’on secoue et ne réagit à aucun bruit derrière lui.

Il devient agressif et ne se laisse pas approcher ni caresser facilement.

Il sursaute et à l’air apeuré pour toute chose qui attire son champ de vision alors qu’il ne l’entend pas venir.

Il devient hyperactif. Il fait sa toilette de manière compulsive et va marcher en effectuant sans arrêt le même trajet.

Il aura tendance à dormir d’avantage et à miauler sans raison apparente.

 

Troubles vestibulaires

Le chat tiendra sa tête penchée sur le côté. De même, ses pupilles bougeront continuellement de gauche à droite et aura des problèmes d’équilibre. Il aura tendance à tomber de temps en temps sur le côté et peut avoir une paralysie faciale.

Signes cliniques

Ses oreilles seront gonflées et chaudes. Il passera son temps à se les gratter et à secouer la tête. Son conduit auditif sera infecté et sale.

Une fois ces symptômes repérés, il faut impérativement emmener votre animal chez le vétérinaire. Dans le cas d’une affection, comme une otite, il sera possible de le guérir avant que sa surdité ne soit irréversible.

 

Différents types de surdité :

 

Surdité congénitale

La surdité dès la naissance peut être héréditaire. C’est le cas de nombre de chats de couleur blanche. Elle peut survenir suite à une infection intra-utérine, à une malformation lors de son développement ou encore à des expositions de toxines lors du stade embryonnaire.

La surdité héréditaire congénitale affecte 5 à 10% des chats blancs. Mais le chiffre augmente si le chat a un œil bleu clair, 10 à 20% de risque de surdité. Enfin, s’il a les deux yeux bleus clairs, le risque de surdité grimpe de 20 jusqu’à 40%.

A noter que les chats blancs de pure race sont moins atteints par la surdité que d’autres provenant de croisements.

Surdité acquise

Elle peut avoir plusieurs facteurs :

                Otite

                Traumatisme sonore dû à un bruit trop intense

                Des agents toxiques et même certains antibiotiques

                La méningite

                Les cancers

                Lésion au niveau du système nerveux central

                Le vieillissement

 

La surdité, un handicap surmontable au quotidien

Lorsque le chat est sourd de naissance, son cerveau fonctionne tout à fait normalement et il n’aura pas de problème dans la vie de tous les jours.

A l’inverse, pour un animal devenu subitement sourd à cause d’une pathologie ou maladie qui lui fera souffrir, il pourra alors être agressif.

La surdité n’empêche pas le félin de vivre. Il a plus d’un tour dans son sac ! De même, cela n’influe pas les relations avec ses partenaires. Il est plutôt rare que les chats miaulent mais quand ils le font ils prennent une posture significative de leurs intentions.

Ils utilisent plusieurs sens pour se mouvoir et détecter la présence d’un autre animal ou d’un humain.  Ils exploitent des informations visuelles et tactiles :

Ses vibrisses (moustaches) vibrent avec les déplacements d’air et ainsi il peut sentir les mouvements autour de lui.

Son odorat est puissant et il est capable de sentir un animal ou un humain proche de lui.

Il utilise également ses coussinets qui sont très sensibles et sont capables de discerner des vibrations dans le sol suite au passage d’un animal.

 

Vivre avec un chat atteint de surdité

Il faut éviter de le toucher ou de le caresser si l’on est pas dans son champ de vision afin qu’il ne soit pas surpris et qu’il prenne peur.

Il faut essayer le plus possible d’adopter la routine mise en place par le chat. Ainsi, on peut s’arranger pour aller le voir lorsqu’il a l’habitude par exemple d’aller se relaxer dans telle ou telle pièce de la maison. Le but étant de ne pas le stresser et ne pas déranger ses petites habitudes.

Même s’il est sourd, il est important de continuer de lui parler car il comprend très bien nos mimiques et va en déduire si on lui donne un ordre ou si au contraire, on lui dit des choses gentilles. Il va comprendre notre langage corporel.