L’Hyperthyroïdie du chat

 

Hyperthyroïdie chat

Hyperthyroïdie du chat

 

L’Hyperthyroïdie du chat est une maladie hormonale provoquée par un excès de production d’hormones thyroïdiennes par le dérèglement des glandes thyroïdes. La plupart des chats atteints par cette maladie sont âgés d’une dizaine d’années. Dans certains cas, des chats plus jeunes peuvent être touchés.

A noter que la glande thyroïde est située dans le cou et elle est composée de 2 lobes. Cette glande permet la production d’énergie dont le corps à besoin et également dans la régulation de la température du corps.

Dans la grande majorité des cas, c’est-à-dire 80%, l’hyperthyroïdie provient d’une hyperplasie adénomateuse qui affecte les 2 lobes. Le problème vient du fait du grossissement de la glande ce qui provoque un excès d’hormones thyroïdiennes. On ne connait pas très bien pourquoi certains chats développent cette pathologie. Cela peut venir de différents facteurs environnementaux, nutritionnels ou encore génétiques.

La maladie peut également provenir dans 15% des cas par la manifestation d’un adénome. C’est une tumeur bénigne et qui n’est pas cancéreuse mais causera tout de même un excès d’hormones thyroïdiennes.

Enfin, Il y a les cas les plus sévères, 2 à 3% des cas qui aboutiront à une tumeur cancéreuse qui produira un trop plein d’hormones.

Divers symptômes s’accompagnent de l’hyperthyroïdie du chat. Je vais vous les énumérer :

Hyperactivité

Changement de comportement, nervosité, agressivité, anxiété

Perte de poids

Augmentation de la soif

Augmentation de l’appétit et à l’inverse, perte de l’appétit une fois le stade de la maladie avancée

Diarrhée

Mauvais pelage

Vomissement

Augmentation de la fréquence cardiaque

Nodule dans le cou

Perte de la vison, cécité

 

Dans le cas où l’hyperthyroïdie n’est pas soignée à temps, le chat aura des problèmes cardiaques, des troubles neurologiques et suivra inexorablement au décès.

Pour un vétérinaire, les symptômes de l’hyperthyroïdie du chat sont assez faciles à analyser. L’augmentation de la taille de la thyroïde le mettra sur la voie de suite. Puis il pourra faire un test sanguin.

Il existe actuellement 4 traitements efficaces. Le vétérinaire en choisira une des 4.

Le traitement chirurgical sera approuvé par le vétérinaire pour les chats ayant une tumeur cancéreuse sur la glande thyroïde. C’est le traitement le moins pratiqué actuellement au vu de l’avancement de la méthode de traitement à l’iode radioactif qui est moins invasif.

Le traitement à l’iode radioactif permet dans la plupart des cas de guérir le chat. Le principe est de lui injecter de l’iode radioactif qui aura pour effet de détruire les tissus thyroïdiens malades sans pour autant abimer les tissus sains. Peu d’hôpital vétérinaire peuvent faire ce genre d’opération. Il faut au minimum 7 à 10 jours de traitement afin de ne pas transmettre de la radioactivité à son maître.

Le traitement alimentaire est solution saine et efficace. Une firme a fabriqué des aliments pour chats. Ce sont des nourritures sèches ou en conserves. Normalement, la nourriture de base contient de l’iode. Or, ce traitement à base de nourriture est carencé en iode. Ainsi, les chats ayant la maladie de l’hyperthyroïdie ne fabrique pas plus d’hormones thyroïdienne qu’un chat non malade. Bien entendu, il faut que le chat suive à la lettre le régime et qu’aucun autre aliment ne soit lui être donné. Autrement, le processus de guérison s’annulera.

Le traitement par médication orale, le méthimazole est un médicament canadien dont la molécule a le pouvoir de bloquer la synthèse de l’hormone thyroïdienne. Le comprimé doit être pris 2 fois par jour matin et soir à vie.