Le chat Sylvestre (ou Forestier ou chat sauvage d’Europe)

 

chat sauvage Sylvestre ou Forestier

chat Sylvestre (Forestier)

 

logo Races-de-chat

 

  • Histoire du chat Sylvestre (Forestier)

Le chat Sylvestre, communément appelé « chat forestier » ou encore chat sauvage d’Europe, est comme son nom l’indique, un félin sauvage réparti sur toute l’Europe. Le Felis Silvestris Silvestris appartient à une sous-espèce du chat sauvage. Il a un physique très similaire à nos chats domestiques. C’est un animal très discret et il est très difficile de l’observer dans la nature.

Il est le descendant des chats sauvages d’Afrique, appelés aussi chat sauvage ganté Felix Sylvestris Lybica qui ont été domestiqués. Ils furent importés d’Egypte au premier siècle avant notre ère par les Romains et les Grecs. Ils se sont adaptés à notre climat et se sont développés dans nos forêts européennes. D’ailleurs, le terme « Silvestris » et donc « Silvestre » désigne la « forêt ». Même si les premiers de ces félins qui ont été apportés sur notre continent étaient domestiqués, petit à petit, ils sont redevenus sauvages car ils ont évolué à l’abris de l’Homme, en pleine nature. On le confond très souvent avec nos matous errants domestiques. Or, ces derniers sont des chats domestiques Felis Silvestris Catus qui sont devenus sauvages. On parle dans ce cas de chat haret.

En Europe, le Silvestre et le lynx sont tous les deux les seuls félins sauvages vivant en Europe.

De nos jours, l’habitat du chat Sylvestre (forestier) a bien diminué notamment à cause de la déforestation et du climat qui s’est déréglé et réchauffé. Autrefois, on pouvait trouver ce félin pratiquement sur toute l’Europe, sans exception. C’est malheureusement bien différent aujourd’hui et cet animal sauvage se concentre maintenant dans les forêts écossaises, dans certaines zones boisées espagnoles, en Italie, dans des forêts s’étalant du sud-est de la Belgique jusqu’à l’ouest de l’Allemagne ainsi que dans la partie sud-est de l’Europe. Enfin, on retrouve le Felis Silvestris Silvestris également sur le territoire français, dans certaines forêts du nord des Ardennes, dans la région Pyrénéenne, l’est de la Savoie et au sud-ouest du Limousin.

Il choisira des zones avec de grands massifs forestiers loin des habitations pour éviter au maximum la présence d’autres animaux comme les chiens ou même des chats harets (errants, sauvages). Il a besoin d’une forte couverture forestière pour y faire son habitat et se développer. De la lisière des forêts aux prairies ainsi que les clairières, vallons et ruisseaux sont des zones idéales pour le félin Sylvestre. De même, il se sert de grands arbres pour y grimper et se cacher. Il utilise des grandes souches d’arbre pour en faire un terrier pour la mise à bas.

C’est un animal exclusivement carnivore et son menu est essentiellement composé de petits rongeurs comme des campagnols. A moindre proportion, il pourra manger des oiseaux, des grenouilles, salamandres et des insectes. Il chasse ses proies la plupart du temps au sol en utilisant sa vue et son ouïe.

Il est très difficile de l’observer dans son milieu naturel. Il est très discret et évite l’Homme au maximum. Donc il sera impossible de tomber nez à nez avec le chat Sylvestre (forestier) à moins d’avoir beaucoup de chance. Si vous voulez tout de même essayer, il faudra aller camper de nuit dans une forêt indiquée juste au-dessus et vous armer de patience. Equipez-vous de jumelles à vision nocturne et d’habit de camouflage. Il faudra trouver un endroit caché qui vous permettra d’être le plus discret possible. Pas de bruit, pas de feu, etc… Un des seuls indices à surveiller sont les traces de griffures que le félin fait aux endroits où il a l’habitude de passer.

 

 

  • Caractéristiques physiques

Le chat Sylvestre (forestier) a des dimensions importantes. Il est plus grand et plus lourd qu’un chat domestique. En moyenne, les mâles mesurent 57 à 61 cm en longueur sans compter la queue, quant à elle de 30 à 32 cm. Ils pèsent environ 5 kg mais certains ont atteint les 8 kg. Les femelles mesurent 51 à 57 cm avec une queue de 29 à 30 cm. Elles pèsent environ 3,5 kg et certaines ont dépassé les 6 kg.

La fourrure est plus importante l’hiver et mesure 6 à 7 cm notamment au niveau du dos. Le pelage d’été est plus court et mesure 2 à 3 cm. La mue dure environ 6 semaines. De manière générale, la fourrure est donc plus épaisse et cela lui donne un aspect trapu.

La robe est de couleur allant du fauve grisâtre au fauve clair. Elle a plusieurs rayures noires sur les flancs. Elles partent toutes d’une ligne principale noire dorsale commençant au niveau des omoplates et jusqu’au bout du corps (mais s’arrêtant juste avant la queue).

La tête est plutôt large que celle des chats domestiques. Il a un stop nasal très marqué (courbure du nez entre e front et le museau).

Les pattes arrières sont plus robustes qu’à la normale.

La queue du Sylvestre est de forme cylindrique et est épaisse. Elle a des anneaux 3 à 5 anneaux noirs (parfois 8) dont ceux vers l’extrémité sont plus marqué. Le bout est noir et épais, entre 3,5 et 4 cm de large. La queue n’est donc pas effilée.

 

 

  • Caractère du chat Sylvestre (forestier)

C’est un félin de nature timide qui vit le plus loin possible de l’Homme. Il vit principalement la nuit mais il n’est pas rare de le voir s’activer en journée.

Le chat Sylvestre (forestier) est un animal solitaire. Chaque individu a son propre territoire d’une superficie d’environ 3 km². Il marque son territoire à l’aide de griffures sur les troncs des arbres mais aussi, comme tous les chats, grâce à son urine et ses fèces. Chaque territoire étant marqué et donc délimité, chacun reste à l’intérieur de son périmètre qui lui est accordé.

Il est très endurant et peuvent parcourir entre 4 et 12 km dans une seule journée. Il peut courir jusqu’à un peu moins de 20 km/h.

 

 

  • Entretien

Le Sylvestre a une espérance de vie d’environ 10 à 12 ans mais, dans la nature, il est sujet à bon nombre de dangers qui font que peu de ces félins n’atteignent réellement cet âge.

La mortalité routière est un facteur à ne pas négligé notamment pour les populations de chat Sylvestre (forestier) vivant à proximité de la montagne.

De plus, il est sujet aux maladies apportées par les chats domestiques. Cet animal sauvage se fait également tuer à cause de pièges posés par des chasseurs.

Enfin, son habitat de vie à tendance à diminuer au profit de l’expansion humaine.