L’ouïe du chat

ouie-chat

L’ouïe du chat est particulièrement sensible aux son aigus et donc aux hautes fréquences. En effet, il perçoit les ultrasons jusqu’à 30 000 voire 60 000 Hertz. En comparaison, l’oreille humaine est limitée à 20 000 Hz. C’est bien connu, les oreilles du chat peuvent se mouvoir dans plusieurs directions. Son pavillon en cornet s’oriente grâce à 27 muscles. Et il peut faire pivoter chaque oreille indépendamment. Cela lui permet de localiser précisément la source du bruit et d’évaluer la distance.

La gamme des vibrations perçues est environ 3 fois plus large que celle des humains.

Comme pour les humains, l’oreille du chat fonctionne de la même manière. Le pavillon auriculaire va capter les ondes sonores et les diriger vers le tympan en les amplifiant grâce au conduit auditif externe. Le tympan se met alors à vibrer et va transmettre les impulsions à l’étrier, l’enclume et le marteau. Les impulsions sont transmises de l’oreille moyenne vers l’oreille interne grâce au nerf du vestibule et de la cochlée.

Adsense