La Polyurie du chat

 

Polyurie du chat

La polyurie du chat

 

La polyurie du chat correspond à la fabrication anormalement d’urine. Cela est dû à une osmolarité urinaire mais également à un dysfonctionnement de l’hormone anti diurétique. A noter que cette pathologie s’accompagne d’une maladie assez sévère. On l’appelle fréquemment PUPD.

Parmi les principaux diagnostics, on retrouve très souvent :

Atteinte rénale

Troubles endocriniens : hyperthyroïdie, diabète sucré, syndrome de Cushing, maladie de d’Addison

Pyometre

Déséquilibre électrolytique

Il est difficile de confirmer la polyurie chez les chats car il faut demander à son propriétaire de quantifier l’eau bue chaque jour par son chat. Le problème est que d’autres pathologies sont similaires telles que la dysurie ou l’incontinence urinaire.

L’âge du chat, s’il est stérilisé, sa variation de poids ou encore son appétit peuvent indiquer s’il a la polyurie.

Le vétérinaire pourra analyser un échantillon d’urine à l’aide d’une bandelette ou par la récolte d’urine par sondage ou par cystocentèse.