L’epiphora du chat

 

épiphora du chat

Epiphora du chat (Larmoiement excessif)

 

Définition de l’épiphora du chat

L’épiphora est le terme scientifique qui désigne le larmoiement excessif.

Lors de l’épiphora du chat, les larmes vont déborder au niveau des paupières ou au niveau du canthus, qui est l’angle de l’œil (au niveau de l’extrémité de la fente des paupières) et les larmes vont donc s’écouler tout le long de l’aile du nez.

L’épiphora du chat peut survenir à la suite d’une simple croûte au coin de l’œil ou de l’accumulation de saletés sur les poils les plus proches du coin interne de l’œil. Le larmoiement excessif peut également provenir de diverses autres raisons.

Les larmes vont alors stagner aux coins des paupières inférieures et cela va laisser une strie rougeâtre.

 

Les causes d’un larmoiement excessif (épiphora) du chat

 

L’épiphora du chat peut être liée à l’obstruction des canaux qui évacuent la production lacrymale vers les fosses nasales.

Le larmoiement excessif de l’animal peut être la conséquence d’une sécrétion anormalement élevée de larmes qui vont, de ce fait, s’écouler au coin interne de l’œil. Des inflammations ou des lésions de la surface oculaire peuvent d’ailleurs être à l’origine de ce surplus de production de larmes.

Il arrive que quelques fois, on a affaire à la présence d’un épiphora du chat alors qu’aucun élément fait obstruction à l’intérieur du canal de drainage lacrymo-nasal ou qu’il n’y a pas non plus de surplus inhabituel de production de larmes.

Dans ces cas de figure, il s’agit d’épiphoras idiopathiques.

Cela peut notamment venir de la forme atypique de la tête du chat ou de sa paupière qui va empêcher l’écoulement des larmes dans le canal lacrymo-nasal.

Le chat Persan et l’Exotic Shorthair sont davantage assujettis à ce problème.