Le chat Thaï

 

race de chat Thaï

chat Thaï

 

logo Races-de-chat

 

  • Histoire du chat Thaï

La race Thaï provient comme son nom l’indique de la Thaïlande (l’anciennne Siam). Il était très courtisé à la cour royale. En effet, le chat Thaï est rare avec ses yeux bleus et ses pointes colorées car cela provient d’un gène récessif, le gène himalayen.

Il fut importé en Angleterre entre 1850 et 1900. Il fut notamment exhibé lors d’une exposition féline à Londres, au Cristal Palace en 1871. Au départ, il n’a pas été apprécié et a même été surnommé « chat de cauchemar ». Puis, dans les années 1920, il fut beaucoup plus populaire. Mais, comme beaucoup de chats, il a failli disparaître lors de la 2e Guerre Mondiale.

Il faut attendre les lendemains de la guerre, dans les années 1950, pour que des éleveurs s’en préoccupent de nouveau. Mais en mettant en avant des critères physiques qui étaient différents de l’ancien chat Thaï. C’est d’ailleurs comme ça qu’est né le Siamois actuel. En effet, les éleveurs recherchaient à obtenir un félin plus élancé et très svelte. A l’époque, les lignes nouvelles, longilignes étaient très demandées. La forme du Siamois conquit donc un public plus nombreux, au détriment du félin à la forme originelle.

Certains passionnés se sont rendus compte du problème et rétablirent les standards de la race originale. Ils l’ont ainsi appelé Thaï pour le différencier du Siamois. Il est plus trapu que ce dernier.

 

 

  • Caractéristiques physiques

Le chat Thaï a une silhouette de type Semi-Foreign et a une taille moyenne. Il a une allure athlétique et est plus massif et plus rond que le chat Siamois. Il est bien musclé mais ne donne pour autant pas l’impression de lourdeur. Le mâle pèse entre 4 et 5 kg et la femelle entre 3 et 3,5 kg. Il mesure 30 cm de la tête aux pieds.

La fourrure est courte et près du corps. Les poils sont denses et très doux. La robe doit être uniquement colourpoint et toutes les couleurs sont acceptées. A noter que les couleurs les plus courantes sont le bleu point, chocolat, seal point et lilas point. Il existe aussi des Thaï Tabby.

La tête du chat Thaï a une forme triangulaire avec des contours arrondis et des joues rondes. Le front ainsi que le crâne sont bombés. Le menton est ferme et de longueur moyenne.

Les yeux sont de forme ovale et positionnés légèrement en biais. Ils sont de couleur bleu et le plus intense possible.

Les oreilles sont de taille moyenne. Elles sont larges à leurs bases et leurs extrémités sont arrondies. Les oreilles sont bien espacées l’une de l’autre sur le crâne.

Les pattes sont fines et bien proportionnées par rapport au corps. Les pieds sont de taille moyenne et de forme ovale.

La queue est de taille moyenne et le bout est arrondi. Elle s’affine sur la longueur sans pour autant être en forme de fouet.

 

 

  • Caractère

Le chat Thaï est très voire trop extraverti. Il n’arrête pas de bavarder et faire des vocalises. Il ne faut alors pas l’encourager dans ce sens afin que cela ne devienne pas trop énervant. C’est aussi un animal très affectueux qui adore son maître. Il se laisse d’ailleurs poser la laisse sans poser de résistance. En effet, il est très obéissant et intelligent. C’est également un matou joueur capable de vous rapporter une balle. Enfin, c’est un félin très casanier.

 

 

  • Entretien

Le chat Thaï ne demande pas d’entretien particulier. Un simple brossage une fois par semaine suffit à enlever ses poils morts. D’ailleurs, au vu de son pelage court, les caresses qu’on lui donne aide à ôter les poils morts.

Dans l’ensemble, il a une bonne santé. Cependant, il peut être touché par des maladies héréditaires qui peuvent attaquer ses organes tels que son cœur, son foie ou encore ses poumons.

De même, il peut être sujet à des troubles urinaires s’il ne boit pas suffisamment.

Il a une très bonne espérance de vie d’environ 19 à 21 ans.