Le chat Singapura

 

race de chat Singapura

chat Singapura

 

logo Races-de-chat

 

  • Histoire

La race de chat Singapura est originaire de Singapour, cité-état insulaire au sud de la Malaisie, comme son nom l’indique. Là-bas, ce chat vit depuis longtemps à l’état demi-sauvage en se nourrissant dans les rues, notamment dans les poubelles des restaurants la nuit. Le Singapura fait partie des plus petites races de chat naturelles.

En 1974, deux expatriés Américains Tommy et Hal Meadows, travaillant à Singapour adoptèrent trois de ces chats qu’ils découvrirent dans la rue. A cette époque, il était assez aisé d’importer des félins sans autorisation auprès du gouvernement de Singapour. Ils en profitèrent pour ramener avec eux ces matous un an plus tard, en 1975 aux Etats-Unis.

Arrivés sur le sol Américain, les Singapura ont rencontré un grand succès. En 1984, la race fut reconnue par les grandes associations félines grâce notamment à Mr Tord et Mrs Svenson qui ont repris l’élevage de cette race. Ils créèrent le Singapura Cat Club et importèrent d’autres spécimens qu’ils croisèrent avec des Burmese. Les Singapura d’aujourd’hui proviennent pratiquement tous de ce programme d’élevage.

La fédération féline américaine CFA confirme bien que la race Singapura est bien naturelle. En effet, certains éleveurs doutaient de l’origine de l’animal et ils pensaient que ce félin pouvait provenir des Etats-Unis. La controverse subsiste d’ailleurs toujours aujourd’hui malgré l’enquête de la CFA.

Le Singapura est très aimé dans ce mini état et c’est d’ailleurs la mascotte nationale. Même si ce félin est très répandu sur l’île, il ne l’est pas en dehors de ces frontières. En ce qui concerne la France, cette race n’est que très peu représentée.

 

 

  • Caractéristiques physiques du chat Singapura

Le chat Singapura a une silhouette de type Semi-Cobby. C’est un chat de petite taille et modérément trapu. Il d’ailleurs connu pour être la race de chat la plus petite au monde. Il a un corps compact. Le mâle pèse entre 3 et 5 kg et la femelle 2 à 4 kg. Ils mesurent environ 25-30 cm de haut.

La fourrure est courte, fine et soyeuse. Elle n’a pas de sous-poil. La robe du Singapura est de type Brown Ticked Tabby. Chaque poil est composé de plusieurs bandes de couleur alternant le clair et le foncé. Le fond de robe est de couleur vieil ivoire et sa tête ainsi que l’intérieur de ses pattes sont de couleur brun foncé à noire. C’est un félin tiqueté comme le chat Abyssin mais diffère par sa robe dégradée aux reflets nacrés.

La tête est assez ronde et plutôt petite. Le crâne est arrondi La truffe est de couleur brique bordée de brun foncé. Le nez est relativement court et légèrement bombé.

Les yeux sont en forme d’amande et sont grands. Ils sont bien espacés l’un de l’autre. Ils ont une couleur noisette, vert ou bien doré. Ils sont très expressifs.

Les oreilles sont grandes et larges à leurs bases. Elles sont assez peu pointues et sont profondes. L’intérieur de ses oreilles est bien fourni.

Les pattes sont fortes et s’affinent au niveau des pieds. Les pieds sont petits, fermes et de forme ovale.

La queue est mince et est légèrement plus courte que la longueur de son corps Elle est tout de même assez longue. Elle est relativement épaisse à la base et l’extrémité est arrondie.

 

 

  • Caractère 

Le chat Singapura a un caractère charmant et sociable. Il adore la compagnie de l’homme et n’est pas jaloux des autres animaux. Cet animal est de nature tranquille et n’est rarement agité. C’est un bon chasseur habitué à son origine à se débrouiller seul pour trouver sa nourriture. Il sait chasser sans aucun problème des oiseaux, des rongeurs ou encore des poissons. Ses grandes oreilles très mobiles l’aide dans cette fonction.

Il s’adapte sans problème à tous les types de foyer. Il est vrai que sa petite taille le destine davantage à une vie en appartement. En intérieur, il faudra simplement investir dans des jouets et un arbre à chat pour qu’il puisse suffisamment se dépenser.

D’ailleurs, il n’a pas besoin de faire énormément d’exercice car il est d’un naturel calme. La plupart du temps, il restera posé sagement en compagnie de ses maîtres.

 

 

  • Entretien

Le chat Singapura ne demande pas de soin particulier de toilettage. En effet, il a un poil court et son sous-poil est rare. De plus, sa fourrure s’auto-nettoie. Un simple coup de brosse suffit à raviver l’aspect brillant de son ticking. Il faut simplement faire attention à ce que ses oreilles soient bien propres car elles sont grandes et bien ouvertes. De ce fait, elles peuvent devenir des nids à poussière.

Ce félin a une très bonne santé dans l’ensemble et ne développe pas de maladie génétique ou héréditaire particulière. Le Singapura a une santé robuste même si toutefois, il peut être sujet à des rhumes du fait de sa courte fourrure qui ne le protège peu des courants d’air. Il est donc plus prudent d’éviter de le faire sortir par temps froid.

Il a une bonne espérance de vie d’environ 15 à 20 ans.