Le chat Scottish Fold 

 

race chat Scottish Fold

chat Scottish Fold

 

logo Races-de-chat

 

  • Histoire du chat Scottish Fold

La première apparition de la race de Scottish date de 1961 en Ecosse. Des bergers, William et Mary Ross ont aperçu une chatte qui avait les oreilles repliées vers l’avant dans une ferme écossaise au nord de Dundee. Elle était prénommée Suzie. Ces mêmes bergers, les Ross, récupérèrent un chaton blanc femelle de la portée de Suzie. C’est avec cette petite chatte blanche prénommée Snook que commença le programme d’élevage de Scottish Fold. Les descendants de Suzie furent croisés avec des British Shorthair.

Les oreilles repliées ou recourbées proviennent d’une mutation spontanée. Cette particularité est inscrite sur un gène dominant de l’animal. C’est-à-dire, qu’il suffit qu’un seul des parents porte ce gène pour que le descendent naisse avec les oreilles recourbées.

Certains British étaient régulièrement croisés avec des Persans et de ce fait, certains des animaux obtenus avec le croisement des descendants de Suzie sont nés avec des poils longs. Dans ce cas, les chats sont appelés Highland.

Les anglais et notamment la GCCF (grand club de félin) décidèrent à partir de 1971 de ne plus reconnaitre la race Scottish Fold car ils pensaient que ces chats pouvaient avoir des problèmes d’ouïe dû au fait qu’ils ont les oreilles recourbées. D’autres problèmes apparaissaient sur les félins porteurs du gène responsable de la pliure des oreilles. En effet, ces animaux ont souvent de l’arthrite provoquant la soudure des vertèbres de la queue entre elles ainsi que des problèmes au niveau des articulations des pattes, qui se recouvrent de cartilage. C’est ce qu’on appelle l’ostéodystrophie et, bien-sûr, cela affecte grandement les mouvements de l’animal.

Pour éviter le développement de ces maladies, on prit l’habitude de marier les Scottish Fold avec d’autres races telles que le British ou l’American Shorthair. Le gène responsable des oreilles repliées étant dominant, cette caractéristique convoitée se retrouvait sur les chatons. Et, en plus, le mariage évitait de reporter la plupart du temps les maladies décrites précédemment.

Les chats Scottish Fold ont été bien apprécié aux Etats-Unis et en Europe continentale.

C’est à la fin des années 1980 / début 1990 que les premiers Scootish Fold font leur première apparition en France (Perpignan) grâce à Michel Bigas qui fonda le premier club de cette race.

 

 

  • Caractéristiques physiques du chat Scottish Fold

Le chat Scottish Fold a une silhouette de type Semi-Cooby. Il est de taille moyenne voire grande avec un corps large, massif et musclé.

La fourrure est dense et courte. (Elle est mi-longue pour le chat Highland Fold). Le sous-poil est épais. La fourrure est également ferme et sa texture ressemble aux poils d’un tapis de laine. Il peut avoir toutes les couleurs.

La tête est ronde et large. Les joues sont bien pleines et le crâne est arrondi. La courbure de sa bouche lui donne l’impression qu’il sourit en permanence. Il a un nez court et large.

Les yeux du Scottish et Highland Fold sont grands et ronds. Ils sont bien espacés l’un de l’autre. Les yeux sont assortis à la couleur de la robe.

Les oreilles sont larges à leur base et ont une taille petite à moyenne. Elles sont arrondies à leurs extrémités. Elles sont bien espacées l’une de l’autre. Les oreilles du Scottish Fold sont repliées vers l’avant et c’est le terme « Fold » qui désigne cette caractéristique. Il y a plusieurs degrés de pliure. Le premier est le « Single Fold » avec des oreilles qui se replient à partir du milieu. Le deuxième est la « double pliure » et dans ce cas, les oreilles sont complètement aplaties. Les oreilles complétement aplaties et les plus petites possibles sont le plus appréciés notamment dans les concours.

Les pattes sont musclées, robustes et de taille moyenne voire courte. Leur ossature et leur musculature sont respectivement robuste et puissante. Les pieds ont une forme ronde et sont fermes.

La queue a une longueur moyenne voire longue. Elle est plus épaisse à la base et s’affine légèrement. L’extrémité de la queue du Scottish Fold est arrondie. Elle se doit d’être à la fois flexible et souple pour démontrer que le chat est en bonne santé et qu’il n’a pas d’arthrite (maladie fréquente chez cette race).

 

 

  • Caractère du chat Scottish Fold 

Le Scottish Fold est connu pour être calme et posé. En aucun cas, il n’est agressif. Il est idéal comme animal de compagnie pour les enfants avec qui il jouera avec plaisir.

C’est un félin intelligent et calme et affectueux. Il aime être en compagnie des humains et se faire câliner.

Même s’il aime les jardins, comme la plupart des chats, une vie en appartement lui convient parfaitement.

 

 

  • Entretien du chat Scottish Fold 

Il faut faire particulièrement attention aux oreilles du Scottish Fold. Elles doivent être nettoyées régulièrement. En effet, la courbure des oreilles favorise leur contamination par des parasites auriculaires. Les oreilles des chats étant fragiles, il faut faire très attention lorsque vous appliquerez un produit spécial pour ne pas abimer le conduit auditif.

Concernant la fourrure de l’animal, un simple brossage une fois par semaine suffit à l’entretenir. Lors de la mue, il est conseillé de le brosser plus souvent notamment pour enlever les poils morts.

Le Scottish Fold a beaucoup d’appétit mais il faut surveiller son alimentation car il est sujet à l’obésité. Il est donc conseiller de lui donner des croquettes de bonnes qualité.

Ce félin a une espérance de vie moyenne d’environ 13 à 15 ans.

Il est sujet à des problèmes de surdité du fait de ses oreilles recourbées.

De plus, le Scottish Fold peut développer de l’ostéochondrodysplasie qui est une maladie affectant les cartilages et les os. Les chatons sont le plus touchés et cela les empêche de se déplacer correctement. L’ostéochondrodysplasie va créer des déformations au niveau des pattes et de la queue. Cela peut même, dans certains cas, entraîner une paralysie totale des membres.