bandeau du haut races-de-chat

Le chat Persan

 

chat de race Persan

chat Persan

 

logo Races-de-chat

 

  • Histoire du chat Persan

La race de chat Persan a été créée par l’homme à partir du XIXe siècle par des éleveurs anglais.

L’ancêtre de ce chat est l’Angola Turc provenant de l’ancienne Perse (Turquie/Iran). Ces derniers sont connus dès le XVIIe siècle en Europe grâce à l’explorateur Italien, Pietro Della Valle. En effet, cet explorateur se prit d’affection pour ces matous à longue fourrure. Il décida alors d’en ramener plusieurs avec lui lors de ses excursions en Asie et ainsi de les faire connaître en Europe.

Rapportés au départ en Italie, son pays d’origine, Pietro Della Valle fit reproduire ces chats dans un premier temps au cours des années 1600. Puis, ils ont été introduits dans d’autres pays, dont la France. Ces félins connurent immédiatement un grand succès, notamment chez les aristocrates et bourgeois français. D’ailleurs, les femmes mondaines raffolaient de ces chats. On sait également que le roi Louis XV avait dans sa Cour, des chats à poil long venus du Moyen Orient.

Plus tard, fin 1800, d’autres Angora Turc ont été ramenés en France et en Angleterre. Les chats les plus ronds et les plus courts furent sélectionnés. Les premiers Persans proviennent de cette sélection. Dès lors, ils ont été exportés dans toute l’Europe ainsi qu’aux Etats-Unis. Les chats Persan ont participé aux premières expositions félines ainsi qu’à des concours beauté en Angleterre en 1871.

Les éleveurs ont utilisé des British pour modifier quelque peu leur morphologie. Au fil du temps, les chats Persan sont devenus de plus en plus massifs, bien différent de l’aspect des premiers sujets. Il existerait actuellement jusqu’à 200 variétés différentes de Persan dans le monde entier. C’est même l’un des matous le plus populaire en France.

Le Persan est en réalité un Angora Turc à poil long.

 

 

  • Caractéristiques du chat Persan

Le chat Persan a une silhouette de type cobby. Il a une corpulence moyenne voire forte. Il a une forte ossature et une forte musculature. Les épaules et les hanches sont arrondies et ont la même largeur. Il pèse en moyenne de 2,3 à 6,8 kg.

La fourrure du chat Persan est la plus opulente de ses congénères. Elle est longue sur tout le corps avec une collerette qui descend sur la poitrine. Les chats Persans peuvent être de différentes couleurs : bleu, noir, blanc, crème, etc…

La tête est ronde et massive. Le crâne est large et forme un dôme. Les pommettes sont proéminentes et bien pleines. Le menton est fort. Le nez est large et très court.

Les yeux sont très grands, écartés et très brillants. Ils sont ronds. Les yeux peuvent avoir toutes les couleurs et doivent être de la même couleur que celle de la robe.

Le chat Persan a de petites oreilles bien écartés. Elles sont pratiquement rondes et leurs bouts sont arrondis. L’intérieur est particulièrement bien fourni.

Les pattes de l’animal sont courtes et lourdes mais restent proportionnées par rapport à son corps. Elles sont également robustes et fortes. Les pieds sont ronds et massifs.

La queue est bien fournie en poil et est assez courte. Elle est épaisse à la base et son extrémité est arrondie.

 

 

  • Caractère du chat Persan

Le chat Persan est plutôt calme et réservé. Son miaulement est léger et faible. C’est un matou qui préfère le confort d’un lit douillet plutôt que le plein air. C’est loin d’être le plus aventureux des chats. C’est un animal plutôt solitaire et le fait de rester seul ne le dérange pas.

Il passe le plus clair de son temps à somnoler et n’est rarement distrait par le bruit ou les mouvements. Même s’il paraît distant, il réclame beaucoup d’affection.

Pour toute activité physique, quelques jouets et un arbre à chat feront l’affaire.

 

 

  • Entretien du chat Persan

Le Persan demande beaucoup d’entretien et il a besoin de l’Homme pour vivre convenablement. Il faut particulièrement faire attention à la fourrure de l’animal. Des nœuds peuvent se former dans sa fourrure. Pour les éviter, un brossage quotidien est nécessaire. Bien brosser et faire attention aux poils de la queue car, étant longs et traînant par terre, ils attirent les puces. Enfin, bien le brosser permet d’enlever un maximum de poils morts qui pourraient former des boules de poils en cas d’ingestion. Il est également conseillé d’enlever les impuretés qui peuvent s’immiscer dans ses longs poils du chat Persan. Pour ce faire, vous pouvez utiliser un coton imbibé d’eau.

Les yeux réclament eux aussi un nettoyage quasi quotidien. Ils larmoient continuellement à cause de la forme de leur nez.

Il faut également faire attention à son alimentation car il a tendance à vite grossir. Privilégiez les croquettes de très bonne qualité. Evitez au maximum de donner au Persan de la nourriture humaine car elle favorisera l’obésité. Aussi, évitez de lui donner à manger de la viande qui pourrait causer des troubles du transit intestinal.

Le Persan n’a pas la santé la plus robuste du royaume des chats, loin de là… Sa santé est, bien au contraire, fragile et est sujet à plusieurs maladies. Du fait de son nez aplati, il peut développer certaines maladies respiratoires. De plus, cette race est connue pour avoir des soucis au niveau des reins comme la polykystose rénale.

Son cœur peut également être touché par la cardiomyopathie hypertrophique qui affecte le myocarde.

Au niveau des yeux, il peut avoir un séquestre cornéen.

Enfin, le chat Persan est sujet à des infections de la peau, pathologie héréditaire et donc génétique.

Bien évidemment, il est préférable d’élever le félin Persan en appartement bien au chaud.

Il a une espérance de vie moyenne aux alentours de 12 à 15 ans.