Le chat Norvégien – chat Norsk Skogkatt

 

chat de race Norvegien

chat Norvegien

 

logo Races-de-chat

 

  • Histoire du chat Norvégien

Le chat Norvégien aussi appelé chat des forêts norvégiennes ou Norsk Skogkatt est originaire de Norvège comme son nom l’indique. Il a peut-être été rapporté du Moyen-Orient par les Vikings. On en parle même dans la mythologie nordique. On raconte que la Déesse Freya avait un char tiré par ces félins aux longs poils. Le plus probable est que le Norvégien, avec sa fourrure épaisse à poil mi-long, est une race naturelle qui s’est adaptée au rude climat nordique.

L’élevage du Norvégien commence à la fin des années 1930 et a été présenté officiellement en 1938. Cependant, il reste oublié pendant plusieurs décennies. Il faut dire que son exportation a été longtemps interdite.

La race a été compromise pendant cette période du fait d’un grand nombre de croisements entre animaux consanguins et également avec des chats à poil court alors que le Norvégien a une fourrure mi-longue.

Ce n’est qu’à partir de 1963, que des éleveurs passionnés fondent la « Norwegian National Association of Pedigree Cats » et récupérèrent des chats à moitié sauvage dans les campagnes norvégiennes. Les spécimens rapportés formeront la race Norvégien que nous connaissons aujourd’hui.

Jusqu’en 1990, un jury félin analysait les caractéristiques physiques des différents chats présents en Norvège et attribuait ou non le titre de race Norvégien. Le but étant de diversifier les gènes de la race.

En 1972, la race fut reconnue pour la première fois et en 1976, la FIFé l’homologue à son tour.

Le Norvégien est très répandu et aimé en Norvège, bien sûr, mais aussi en Suède et globalement dans toute l’Europe. D’ailleurs, le Livre Officiel des Origines Félines classe cet animal parmi les 10 races les plus populaires.

A noter que le Norvégien est quelque fois confondu avec le Maine Coon américain et avec l’European à poil mi-long.

 

 

  • Caractéristiques physiques du chat Norvégien

Le Norvegien a une longue silhouette puissante. Le corps est assez grand. Il est puissant et massif. Il est grand et peut peser jusqu’à 7 kg pour les chats mâles et 5 kg pour les femelles.

Il a un poil mi-long avec une collerette autour du cou. Sa fourrure peut être noire ou tout blanc, en uni, tabby (tigré), bleu, ambre, silver (argenté), roux, tortie (écaille de tortue). La robe est constituée d’un sous-poil laineux, épais et recouvert d’une fourrure lustrée et imperméable.

La tête a une taille moyenne et forme un triangle équilatéral. Le haut du crâne ainsi que le front sont légèrement arrondis. Le menton est ferme.

Les yeux sont grands et en forme d’amande. Ils sont légèrement positionnés en oblique. Les yeux peuvent avoir toutes les couleurs sans pour autant être en lien avec la couleur de la robe.

Les oreilles sont de taille moyenne voire grande. Elles sont larges à la base et légèrement pointues à leurs extrémités. Elles sont inclinées vers l’avant. Les oreilles peuvent être recouvertes de plumets.

Les pattes sont assez hautes et sont très musclées. Elles ont une ossature solide. Les pieds sont grands et de forme ronde. Il y a des touffes de poils entre les doigts.

La queue est longue et fournie. Elle est épaisse à la base. Elle a une longueur à peu près égale à celle du corps.

 

 

  • Caractère du chat Norvégien

Le chat Norvegien est placide et doux. Il est également affectueux envers son maître.

C’est un animal indépendant qui s’adapte parfaitement aussi bien à la vie en plein air qu’à une vie en appartement. Bien évidemment, vous n’aurez pas à craindre lorsqu’il sortira par temps froid. Quant à la vie en intérieur, pensez à lui donner des jouets et arbre à chat pour qu’il se dépense.

 

 

  • Entretien du chat Norvégien

Un brossage régulier hebdomadaire est recommandé afin d’éliminer les poils morts et les nœuds. Lors des périodes de mue, ce brossage doit s’intensifier et devenir quotidien.

Le Norvegien a une santé particulièrement saine et robuste. Il peut cependant être sujet à une maladie héréditaire, la glycogénose de type IV. Elle peut être mortelle chez les jeunes animaux. Même si de nombreux éleveurs de Norvegien essayent d’éradiquer cette maladie à travers leur programme d’élevage, elle demeure toujours présente.

Le chat Norvégien a une bonne espérance de vie de l’ordre de 14 à 16 ans.