Le chat Cymric

 

race de chat Cymric

chat Cymric

 

logo Races-de-chat

 

  • Histoire du chat Cymric

Le chat Cymric est originaire de l’île de Man, île située en mer d’Irlande appartenant au territoire Britannique. L’histoire du Cymric est liée avec celui de Manx. Tous deux proviennent de ce territoire isolé et ont eu une mutation génétique responsable de l’absence de queue. Le fait de se retrouver sur une île isolée a favorisé la consanguinité et donc, que ce gène se soit répandu au sein de la population.

En plus des matous Manx à poil court, certains ont développés une fourrure mi-longue. Ces derniers furent alors appelés Cymric. Le nom vient du terme « Cymru » qui signifie « Pays de Galle ».

Le Cymric fut reconnu beaucoup plus tard que son cousin le Manx. En effet, le Manx fut homologué dès les années 1920 alors que la fédération féline américaine CFA reconnait le Cymric qu’à partir de 1989. A noter la CCA, fédération Canadienne le fit quelques années auparavant, en 1970.

Une anecdote prêtant à sourire veut que le Manx et le Cymric, à la queue coupée, proviennent du fait que le peuple insulaire soit si avare que, lors des périodes rigoureuses de l’hiver de l’Ile de Man, ils auraient fermé la porte trop rapidement lorsque leur chat rentrait. De ce fait, ils leur auraient coupé la queue au passage ! De même, une autre histoire raconte que le Manx et le Cymric furent les deux dernières espèces à monter sur l’Arche de Noé. Lorsque la porte se referma à leur passage, elle leur coupa la queue.

La race est aujourd’hui très rare, encore plus que le Manx et ce, même en Europe. Ce n’est qu’à partir des 1970 que le Cymric fut connu en dehors de l’Ile de Man.

 

 

  • Caractéristique physiques

Le chat Cymric a une silhouette de type Bréviligne (cobby). Le corps est court et compact. Il est aussi charpenté avec une ossature lourde. Il mesure entre 30 et 35 cm et pèse entre 2 et 5 kg.

La fourrure est mi-longue (contrairement au Manx où elle est courte). Les poils sont soyeux et fins. Le sous-poil est épais. Il a une collerette bien marquée. La robe peut être de toutes les couleurs.

La tête a une taille moyenne et est de forme toute ronde. Elle est légèrement plus longue que large. Le front est arrondi. Les pommettes sont proéminentes et saillantes. Le nez est incurvé.

Les yeux sont grands et de forme ronde. La couleur doit être en accord avec celle de la robe.

Les oreilles sont larges à leur base mais ne sont pas très grandes. Leurs extrémités sont arrondies. Elles sont relativement espacées l’une de l’autre sur le crâne. Les oreilles sont bien fournies à l’intérieur.

Les pattes ont une forte ossature et sont très robustes. Les pattes avant sont beaucoup plus courtes que celles de l’arrière. Les pieds ont une taille moyenne et sont de forme ronde.

La queue, caractéristique principale de la race Cymric, est inexistante ou quasi-inexistante. Il existe 4 catégories différentes pour classer la longueur de la queue :

  • Rumpy : pas de queue du tout
  • Rumpy Riser : toute petite queue comprenant 1 à 3 vertèbres sacrales
  • Stumpy : toute petite queue comprenant 1 à 3 vertèbres caudales
  • Longy : queue de longueur normale (pas accepté dans les concours)

 

  • Caractère

Le chat Cymric est à la fois sociable et affectueux. Il se plait particulièrement dans une famille avec des enfants ou même avec des personnes âgées. Il est connu pour être très tendre avec ses maîtres.

A l’inverse, il n’aime pas rester seul. Il demande donc beaucoup d’attention, peut-être même un peu trop.

C’est aussi un chien-chat de garde ! En effet, il n’hésite pas à feuler voire même attaquer des inconnus qu’il n’apprécie pas.

Cette race n’est pas très bavarde et ses miaulements sont rares.

 

 

  • Entretien

Il peut avoir des soucis de santé lié au syndrome du Manx, syndrome très connu, qui peut le tuer quelques mois après sa naissance. En effet, le gène responsable de la suppression de vertèbres sur la queue peut, dans certains cas, attaqué directement la colonne vertébrale. Dès lors, le matou ne pourra plus marcher, paralysé du train arrière. L’animal peut également devenir incontinent. Il peut aussi développer de l’arthrite et ce, dès le plus jeune âge. Enfin, cela peut lui causer de multiples infections dont certaines très graves.

En dehors de ce possible syndrome de Manx, il a tout de même une santé très robuste.

De plus, le chat Cymric ne demande pas d’entretien ni de soin particulier. Un brossage régulier est tout de même recommandé vu la longueur de ses poils.

Il a une très bonne espérance de vie et peut atteindre la vingtaine d’années. Cela vient notamment du fait que sa croissance est lente. Le chat Cymric devient adulte qu’à l’âge de 3 à 5 ans.