maladie_cardiomyopathie-hypertrophique-chat

cardiomyopathie hypertrophique du chat

La cardiomyopathie hypertrophique féline (ou CMH / HCM)

 

La cardiomyopathie hypertrophique féline (ou CMH / HCM) est un syndrome et non une maladie cardiaque à proprement parler qui est commune à plusieurs maladies. Certaines formes de cardiomyopathie peuvent être d’origine génétique. La cardiomyopathie hypertrophique féline se traduit par un épaississement des parois du cœur du chat ce qui ne lui permet plus de pomper le sang correctement. Ce syndrome peut s’intensifier en quelques mois et même sur plus de 15 ans suivant les chats. Certaines races de chat telles sur les Sphynx, les Ragdolls ou les Maine Coon sont plus enclines à ce syndrome.

La plupart des cardiomyopathies hypertrophiques du chat proviennent de l’hypertension, de l’hyperthyroïdie, l’insuffisance rénale, etc…

Les chats atteints de ce syndrome ont une grande fatigue lors d’exercices physique. Ils ont également des difficultés à respirer, des paralysies des membres arrières ou encore une insuffisance cardiaque. A noter que certains chats ne peuvent présenter aucun symptôme et mourir subitement.

Lorsqu’il s’agit de la forme génétique, une transmission héréditaire est possible. Un seul des parents mâle ou femelle a ce syndrome, il pourra le transmettre à sa descendance.

Adsense