L’anatomie du chat

 

 

Le squelette et les muscles

 

squelette du chat

Le squelette du chat

 

Le squelette du chat est composé d’environ 250 os. L’appareil musculaire est très développé et très puissant. C’est avant tout un prédateur. Il faut noter qu’il a peu de ligaments et de tendons reliant ses os. Des petits muscles les remplacent car ils permettent davantage de s’étirer et de s’allonger.

(voir le descriptif complet)

 

 

 

La peau

 

peau du chat

La peau du chat

 

Les chats possèdent de multiples variétés de pelage et de fourrure. La peau du chat est très fine bien qu’elle soit résistante. Les muscles pilo-érecteurs permettent la contraction du poil et le soulève notamment quand le chat est en situation de danger et qu’il a peur. Cela lui permet d’augmenter sa taille et paraître plus menaçant.

(voir descriptif complet)

 

 

 

Les poils

 

poils du chat

Les poils du chat

 

Les poils du chat lui permettent de se défendre contre le froid et la chaleur ainsi que le soleil et les différents germes. Ils maintiennent leur température corporelle au bon niveau. La robe du chat, et donc ses poils, ont une consistance différente suivant l’été ou l’hiver.

(voir descriptif complet)

 

 

 

Les yeux

 

yeux du chat

Les yeux du chat

 

La vue chez le chat est un sens très développé et il lui permet de voir très loin et très bien de jour comme de nuit. ses yeux fonctionnent beaucoup moins bien de près. Dans ce cas, ses poils et moustaches (vibrisses) prennent le relais sur les courtes distances.

(voir descriptif complet)

 

 

 

Le nez du chat

 

nez du chat

Le nez du chat

 

Le nez du chat est l’organe de l’odorat qui joue un rôle important pour la communication entre ses congénères. L’odorat est toutefois moins important que la vue et l’ouïe. Cela ne l’empêche pas de percevoir 50 à 70x mieux les odeurs que nous.

(voir descriptif complet)

 

 

 

 

Les moustaches

 

moustaches du chat

Les moustaches du chat

 

Les moustaches du chat, appelées vibrisses vont aider le chat dans son touché. Les vibrisses vont déceler la moindre pression ou vibration autour de lui. Les moustaches (vibrisses) vont prendre le relais sur sa vue lorsqu’il est très près d’un objet.

(voir descriptif complet)

 

 

 

La bouche

 

bouche du chat

La bouche du chat

 

La bouche du chat est assez courte et large et elle est entourée de lèvres. Les lèvres supérieures ont des longues moustaches (ou vibrisses) sur leurs dessus. Les lèvres inférieures ont un rebord libre et légèrement ondulé.

(voir descriptif complet)

 

 

 

 

Les oreilles

 

oreilles du chat

Les oreilles du chat

 

Le chat a de grandes oreilles et par la même une ouïe très sensible. Il peut entendre des fréquences jusqu’à 60 000 Hertz alors que l’homme ne peut entendre au-delà de 20 000 Hz. Le chat peut également distinguer des sons de basse fréquence que l’homme ne perçoit pas.

(voir descriptif complet)

 

 

 

Les griffes

 

griffes du chat

Les griffes du chat

 

Les griffes du chat sont très effilées et lui permettent à la fois de grimper mais aussi de se défendre. D’ailleurs, le chat a besoin de faire ses griffes pour les entretenir et les aiguiser.

(voir descriptif complet)

 

 

 

 

Le système urinaire

 

système urinaire du chat

Le système urinaire du chat

 

Le système urinaire du chat permet de purifier le sang de toutes les scories produites par son organisme. Il permet d’absorber les éléments utiles à l’organisme et rejette le reste sous forme d’urine.

(voir descriptif complet)

 

 

 

 

L’appareil digestif

 

appareil digestif du chat

L’appareil digestif du chat

 

Il faut savoir que le chat mastique peu et le processus de digestion débute directement dans son estomac. L’estomac du chat est petit (300 ml) mais il a un pH très acide pour éliminer rapidement les aliments.

(voir descriptif complet)

 

 

 

Le système nerveux

 

système nerveux du chat

Le système nerveux du chat

 

Le système nerveux du chat est divisé en 3 systèmes : le système nerveux central SNC, le système nerveux périphérique SNP et le système nerveux autonome SNA.

(voir descriptif complet)