Le squelette et les muscles du chat

 

squelette-chat

Le squelette du chat est composé d’environ 280 os.

L’épine dorsale du chat est flexible tout comme sa queue qu’il peut bouger dans tous les sens. Ses omoplates sont libres et ses clavicules sont très petites. Cette flexibilité permet au chat d’être agile et très souple à la fois.

Le chat a de fortes mâchoires dotées de muscles puissants. Il a 30 dents très développées. A noter que les chats domestiques avalent la nourriture en petits bouts sans la broyer. La mâchoire supérieure se compose de 16 dents et l’inférieure de 14. Il a 4 canines pointues et inclinées vers l’intérieur. Elles servent à capturer et à bloquer leur proie. Les dents de lait commencent à pousser entre le 15e et le 20e jour et seront par la suite remplacées par des dents définitives entre le 7e et le 8e mois.

Les membres postérieurs et antérieurs du chat sont puissants. Mais il garde son allure à la fois souple et silencieuse en posant ses coussinets sur le sol.

Il faut noter que les membres postérieurs sont plus puissants afin de pouvoir donner des impulsions rapides. Ils sont également plus élastiques mais leur mobilité est beaucoup plus limitée du fait de leur rôle propulsif. Ils possèdent 4 doigts avec de très fortes griffes qui permet de renforcer leur appuie sur les pentes ou les arbres et autres terrains accidentés.

Les membres antérieurs, eux, font fonction d’amortissement notamment lors des courses rapides. Ils ont 5 doigts dont un éperon situé plus en hauteur. Ils ont des griffes affilées et rétractables. Cela permet aux chats d’attraper plus facilement leur proie et de l’immobiliser.

L’appareil musculaire est très développé et très puissant. C’est avant tout un prédateur. Il faut noter qu’il a peu de ligaments et de tendons reliant ses os. Des petits muscles les remplacent car ils permettent davantage de s’étirer et de s’allonger.

Adsense